Logo Ipsa

Actualités de l'école

Communique de presse

Communiqué de presse Ecole Presse

L’IPSA entre dans le cercle des écoles d’ingénieurs

cti_logo.jpgPar décision publiée le 18 octobre dernier, l’école a été habilitée par la commission des titres d’ingénieur (CTI) à délivrer le titre d’ingénieur de l’IPSA.

Cette habilitation lui a été délivrée pour la durée maximale possible, soit deux ans, pour recalage sur le calendrier de renouvellement périodique des habilitations des écoles de l’Académie de Créteil.

 

2herve_renaudeau.jpgInterview d’Hervé Renaudeau, le directeur de l’école.

Que représente pour l’IPSA cette reconnaissance par la CTI ?

Cette reconnaissance consacre la reconnaissance de fait de l’Institut par les milieux académiques et professionnels :

  • Par le milieu académique, car tous les ans des diplômés de l’IPSA poursuivent leurs études dans des établissements de renom tels que l’ISAE (Sup’Aéro et ENSICA), l’ENAC, les Arts et Métiers (ENSAM), ou encore HEC ou l’ESSEC et y réussissent très bien ;
  • Et plus particulièrement par le milieu professionnel, comme le démontre le taux de placement important au sein d’entreprises majeures du domaine de l’aéronautique et du spatial. La quasi-totalité des diplômés de l’IPSA débutent leur carrière à la sortie de l’Ecole à des postes d’ingénieurs depuis de nombreuses années.

L’habilitation délivrée par la CTI confirme cette double reconnaissance. Mais c’est aussi pour l’Ecole une certification du niveau de qualité atteint par sa formation, conséquence des efforts importants que l’école a entrepris dans les dernières années. Dans le monde de l’enseignement supérieur européen comme dans le monde professionnel la notion de certification de la qualité prend une importance grandissante. Pour une école comme l’IPSA, le meilleur label qualité possible est celui que la CTI vient de lui attribuer.

Que va permettre cette reconnaissance ?

Cette reconnaissance n’est pas une fin, mais plutôt un début car elle va permettre de poursuivre le développement de l’IPSA de multiples manières :

• Au niveau des industriels en permettant à l’IPSA de faire partie progressivement de la liste des écoles d’ingénieurs agréées, avec la grille de salaires correspondante, et de développer des partenariats ;

• Au niveau du tissu des réseaux dont va pouvoir désormais bénéficier l’école. L’IPSA va en effet pouvoir intégrer la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs (CDEFI) ainsi que la Conférence des Grandes Ecoles (CGE). Les partenariats et synergies existants avec d’autres écoles d’ingénieurs ou universités vont pouvoir se développer sur un nouveau mode, avec notamment la volonté de rejoindre les réseaux de formation supérieure aéronautique et spatiale ;

• Au niveau du mode de recrutement des étudiants en permettant à l’école de rejoindre le portail des admissions post-bac (APB), aux côtés d’autres écoles d’ingénieurs ;

• Au niveau de la recherche en nous permettant de développer nos laboratoires grâce à de nouveaux partenariats rendus possibles par le statut d’école d’ingénieur ;

• Au niveau du développement de notre reconnaissance à l’International, car comme on le sait le titre « d’ingénieur à la française » est particulièrement reconnu à travers le monde. Comme on peut le voir, la nouvelle habilitation de l’IPSA va surtout permettre d’amplifier la politique de développement de l’Institut.

Quelles autres évolutions envisagées pour l’école ?

L’habilitation par la CTI a reposé sur un audit de l’école dans la suite de l’auto-évaluation entreprise par l’IPSA et dans la direction des axes de développement qu’elle s’est fixés. Avoir l’avis d’un panel d’experts particulièrement compétents était important pour inscrire ce développement dans la ligne d’évolution attendue des écoles d’ingénieurs. Et pour cette raison, les recommandations émises par la CTI confirment les directions suivies par l’école : développement de la recherche dans une approche partenariale, renforcement de l’encadrement permanent notamment par des enseignants-chercheurs, renforcement de l’enseignement en sciences humaines, économiques et sociales, pour mieux adapter la formation à l’évolution des compétences attendues des jeunes ingénieurs.

Dès cette année, l’introduction de nouveaux cours, la mise en place d’un directeur de la recherche missionné pour redéfinir notre stratégie en la matière, le recrutement de nouveaux professeurs, entre autres, vont dans ce sens.

L’audit de la CTI a aussi complété les axes de développement de l’IPSA et nous conduit notamment à étudier la mise en place d’une seconde langue obligatoire au sein de l’école et à développer l’accueil d’étudiants internationaux.

Par ailleurs, nous allons continuer dans la ligne déterminée par notre spécificité : la formation de diplômés possédant une compétence technique de haut niveau, le sens de l’innovation, la capacité à manager une équipe ou la faculté d’évolution à l’International dans le domaine de spécialité qui est le leur : la conception de systèmes aéronautiques et spatiaux. A ce titre, l’IPSA va poursuivre sa politique d’adaptation constante de sa formation aux évolutions technologiques et scientifiques, ainsi qu’aux besoins et aux enjeux du milieu professionnel. Cette constante adaptation, et la certification de la qualité de la formation, sont les meilleurs gages de l’employabilité de nos diplômés.

Posté le : 21 octobre 2011