Logo Ipsa

Actualités de l'école

International

International

Maxime Cadé, Paul Montero (IPSA promo 2017) et Jérémy Faccin (promo 2018) participent à l’International Air Cadet Exchange

Chaque année, près de 560 jeunes à travers le monde participent à l’International Air Cadet Exchange (IACE), un programme exclusif qui leur permet de devenir, le temps de deux semaines en été, les ambassadeurs aéronautiques de leur pays. Provenant de différentes fédérations liées au vol (avions, planeurs, modélisme, parachutisme, etc.) et sélectionnés pour leur motivation, ces jeunes sont ainsi invités par groupe de deux dans un pays étranger (Allemagne, Corée du Sud, Pays-Bas, etc.) pour y découvrir une autre facette de leur passion. Pour l’édition 2015, prévue du 19 juillet au 5 août, trois IPSAliens ont été retenus : Maxime Cadé, Paul Montero (IPSA promo 2017) et Jérémy Faccin (promo 2018). Quelques jours avant de s’envoler, les trois étudiants expliquent pourquoi ils ont voulu rejoindre la grande famille des Cadets de l’Air.

ipsa_cadets_air_international_ipsaliens_etudiants_sejour_voyage_programme_canada_pays-bas_sejour_professionnels_pilotes_01.jpg

Maxime, Paul et Jérémy

Pour faire partie des Cadets, être étudiant à l’IPSA ne suffit pas : il faut aussi avoir déjà fait ses preuves dans les airs. « En plus de devoir s’inscrire sur le site de l’organisation et d’envoyer une lettre de motivation, on doit aussi faire parvenir une lettre du président de l’Aéroclub ou de l’association aéronautique auquel on est affilié qui stipule qu’on est bien apte à suivre la formation, explique Maxime Cadé. Ensuite, les soixante candidats français sont conviés à Paris, à l’Aéroclub de France, une demi-journée de tests de motivation en anglais et français ainsi que de tests écrits de culture générale, de culture aéronautique et d’anglais. Au final, seuls 19 ont été retenus. » Ces épreuves n’ont donc pas altéré la détermination de Maxime, Paul et Jérémy, tous trois pilotes réguliers : Maxime est pilote d’avion à l’Aéroclub Epinal Dogneville, Jérémy est pilote d’avion à l’Aéroclub Paris Est et Paul est à la fois pilote d’avion et de planeur respectivement au sein de l’Aéroclub Pierre Trébod de Saint-Cyr-l’École et du Centre Aéronautique de Beynes.

ipsa_cadets_air_international_ipsaliens_etudiants_sejour_voyage_programme_canada_pays-bas_sejour_professionnels_pilotes_03.jpgUn duo d’IPSAliens va s’envoler pour le Canada
« J’ai découvert Les Cadets de l’Air grâce à un IPSAlien qui avait pu y participer l’année dernière, raconte Jérémy. Cela m’avait intrigué et je me suis renseigné pour pouvoir à mon tour en faire partie, car cela avait l’air d’une expérience humaine très enrichissante en plus de pouvoir permettre découvrir des choses en aéronautique qu’un jeune civil n’a pas forcément l’occasion de voir tous les jours ! » Mis au parfum par Jérémy (« je l’ai entendu en parler au détour d’une conversation »), Paul s’est dit tout logiquement qu’il avait l’étoffe de pouvoir faire partie des sélectionnés. Le hasard faisant bien les choses, c’est avec Jérémy qu’il s’envolera pour le Canada ! « C’est marrant car je m’y étais déjà rendu à 18 ans pour passer mon PPL (Private Pilot Licence) vu que c’était moins cher là-bas. J’attends de ce nouveau voyage de revoir éventuellement les pilotes que j’avais pu rencontrer à l’époque mais aussi de pouvoir enfin découvrir le Canada car lors de mon premier séjour, c’était « travail, travail, travail » avec plus de 65 heures de vol effectuées en deux mois. J’espère avoir une meilleure vue d’ensemble de ce très grand pays, de sa culture, de ses gens et surtout de sa culture aéronautique. » Une ambition que partage Jérémy : « Le programme s’annonce sympa là-bas ! On sait déjà qu’on aura la possibilité de voler en hélicoptère avec l’armée canadienne ou encore de visiter des glaciers et des lacs car nous serons dans la région de Calgary. On découvrira le reste sur place ! »

ipsa_cadets_air_international_ipsaliens_etudiants_sejour_voyage_programme_canada_pays-bas_sejour_professionnels_pilotes_02.jpgÀ la découverte du Centre technique de l’Agence spatiale européenne
Quand Jérémy et Paul seront au Canada, Maxime restera en Europe, aux Pays-Bas. « J’avais déjà fait le HOP ! Tour des Jeunes Pilotes (HTJP) en 2014, où j’étais déjà une sorte d’ambassadeur de l’aéronautique mais en France, détaille l’étudiant. Là, ce sera l’occasion de représenter la France aux Pays-Bas. » Sur place, Maxime sait qu’il va pouvoir se faire plaisir et assouvir sa passion autant que sa curiosité. « Le programme sera surtout chargé avec notamment une visite du Centre technique de l’Agence spatiale européenne et des rencontres prévues avec des dirigeants de l’aéronautique et du spatial et peut-être aussi des maires, voire des ministres ! »

Posté le : 15 juillet 2015