Logo Ipsa

Actualités de l'école

International

Cadets de l’Air : Paul Montero (IPSA promo 2017) et Jérémy Faccin (promo 2018) en voyage aéronautique au Canada

Sélectionné avec Paul Montero (IPSA promo 2017) pour passer cet été une quinzaine de jours au Canada dans le cadre du programme International Air Cadet Exchange (IACE) qui permet chaque année à des centaines de jeunes passionnés de devenir les ambassadeurs aéronautiques de leur pays, Jérémy Faccin (promo 2018) revient sur cette expérience enrichissante.

ipsa_cadets_air_2015_etudiants_canada_voyage_sejour_international_experience_aeronautique_passion_partage_temoignage_01.jpg

Voyage à bord d’un 747

Qu’est-ce que tu as fait durant ce séjour au Canada ?
Nous avons eu l’occasion de faire du « tourisme » en découvrant Alberta, cette région assez peu connue où nous étions localisés. Cela s’est fait à travers des activités aéronautiques, des visites et des week-ends en famille très sympa car ils nous ont permis de bien s’imprégner de la culture locale. On a notamment pu visiter des bases militaires, faire un vol en hélicoptère avec l’armée canadienne, rentrer dans le hangar d’une compagnie aérienne locale où se trouvaient un 737 et un bombardier Dash, voir les tanks de l’armée canadienne, découvrir des glaciers et des lacs lors de marches dans les rockies (les rocheuses), etc. Mes deux week-ends en famille se sont déroulés à Calgary et Edmonton, les deux principales villes d’Alberta. Si le premier week-end je l’ai fait avec Paul, le second s’est passé avec un autre Cadet.

ipsa_cadets_air_2015_etudiants_canada_voyage_sejour_international_experience_aeronautique_passion_partage_temoignage_04.jpg

Le lac Louise

Qui étaient ces familles ?
Il s’agissait de familles de Cadets de l’Air des éditions précédentes ou de cette année. Elles se proposent d’accueillir les Cadets étrangers pour un week-end. Avec la première famille, c’était absolument génial : on a vraiment fait de super activités et on communique encore actuellement via Facebook. La deuxième famille était aussi super : elle m’a même assister à un rodéo…, je ne my ‘attendais pas !

ipsa_cadets_air_2015_etudiants_canada_voyage_sejour_international_experience_aeronautique_passion_partage_temoignage_03.jpg

Et au milieu coule une rivière

Tu as pu aussi découvrir la nourriture canadienne ?
Hahaha, oui. D’ailleurs, il nous est arrivé de manger exactement la même chose quatre jours durant ! En fait, comme nous faisions énormément de trajets en bus pendant le séjour – nous avons parcouru plus de 3 000 kilomètres et pu ainsi découvrir de nombreux paysages -, nous nous arrêtions régulièrement dans des unités locales des Cadets. Sur place, chaque unité nous préparait un repas… et nous nous sommes retrouvés à manger à chaque fois la spécialité locale : un pain burger avec du bœuf en sauce dedans. Bref, la nourriture américaine, c’est bon mais j’avoue que j’étais quand même bien content de retrouver un petit déjeuner français lors de notre retour avec Air France !

ipsa_cadets_air_2015_etudiants_canada_voyage_sejour_international_experience_aeronautique_passion_partage_temoignage_02.jpg

L’intérieur d’un Dash

Au final, quel est le souvenir des Cadets de l’Air que tu retiens le plus ?
Celui qui m’aura le plus marqué, c’est le vol en hélicoptère, un Bell CH-146 Griffon. C’était mon premier vol en hélico et en plus de ça, les militaires n’y sont pas allés de main morte ! Ils nous ont fait 5 minutes de ballade touristique avant de faire 10 minutes de vol tactique : c’était intense. J’ai d’ailleurs filmé tout le vol et je compte bien partager la vidéo quand elle sera montée.

ipsa_cadets_air_2015_etudiants_canada_voyage_sejour_international_experience_aeronautique_passion_partage_temoignage_05.jpg

L’imposant Athabasca Ice Explorer

Tu as gardé les contacts avec les autres Cadets présents au Canada ?
Nous étions assez nombreux à nous être rendus au Canada, près de 75 Cadets, mais nous avons quand même réussi à former un groupe soudé. Là, on reste en contact via les réseaux sociaux et on essaie aussi de planifier des moments pour se revoir : par exemple, j’essaie d’aller prochainement à Amsterdam et Newcastle pour retrouver des Cadets anglais et hollandais.

 

Posté le : 9 septembre 2015