Logo Ipsa

Actualités de l'école

Aéronautique

La Chronique Aéro, une chaîne YouTube de vulgarisation de l’aéronautique lancée par deux Anciens de l’IPSA

Depuis leur 2e année à l’IPSA, Damien Rakotondrainy et Jérôme Warin (IPSA promo 2013) sont quasiment devenus inséparables. Tous deux passionnés d’aviation et formés au pilotage, ils ont décidé de partager leurs connaissances auprès du grand public en lançant leur propre chaîne YouTube dédié à la vulgarisation aéronautique : La Chronique Aéro.

Quel a été votre parcours après l’IPSA ?
Jérôme Warin :
J’ai été embauché par Altran, pour notamment travailler durant trois ans avec Safran en tant qu’ingénieur analyse de données de vol. L’objectif était de travailler avec des compagnies aériennes en analysant tous les vols commerciaux de leur flotte et cela de manière journalière. En parallèle de mon activité professionnelle, je me suis également formé en tant que pilote : j’ai passé ma formation théorique en France avec l’Institut Mermoz, puis la partie pratique en Angleterre à CTC Aviation. Du coup, en décembre 2016, j’obtenais ma qualification de pilote pour A320. Depuis, je suis en attente de trouver une compagnie aérienne afin de commencer à exercer.
Damien Rakotondrainy : Ayant choisi la filière Management et Logistique Industrielle (MLI) à l’IPSA pour sortir un peu de l’aspect purement technique de l’ingénierie et acquérir une double casquette, j’ai voulu effectuer mon stage de fin d’études à Airbus afin de travailler sur la gestion des coûts, notamment pour la partie avionique liée à l’A350. Sur place, Jérôme et moi avons tous les deux profité du comité d’entreprise d’Airbus pour débuter notre formation de pilote à coûts réduits au sein d’un aéroclub local. Suite à mon stage et cette première expérience, j’ai décidé d’enchaîner directement avec la formation théorique de pilote à l’Institut Mermoz. Voyant que je pouvais faire également faire d’autres choses à côté, j’ai réalisé différentes missions en autoentrepreneur bien souvent associées au monde de l’aéronautique. L’ATPL théorique en poche, j’ai poursuivi la formation pratique en Angleterre avec jérôme jusqu’à l’obtention d’une qualification sur A320.

C’est là-bas que l’idée de lancer La Chronique Aéro est venue ?
Damien : Non, elle nous trottait dans la tête bien avant cela. En fait, elle était née au moment où je passais la formation théorique : j’étais extrêmement frustré de pas trouver toutes les informations que je souhaitais sur Internet. En même temps, c’était aussi le début des premières chaînes YouTube de vulgarisation scientifique en France, avec e-penser, Micmaths ou encore DirtyBiology. Pour autant, aucune chaîne n’existait vraiment sur l’aéronautique. J’en ai alors parlé à Jérôme et, rapidement, nous nous sommes motivés afin de développer le concept.

Quand la chaîne a vu le jour ?
Jérôme : Nous avons commencé à écrire nos vidéos et à déposer la marque au début de l’année 2016, mais ce n’était pas évident de trouver le temps pour travailler dessus avec la formation de pilote en parallèle. Surtout, le choix du format était encore à affiner, tout comme celui des sujets à traiter. Au final, il a fallu faire évoluer le concept pendant plusieurs mois. Du coup, la première vidéo de La Chronique Aéro a été postée au mois de mars 2017.
Damien : Nous voulions vraiment développer une approche intéressante pour les passionnés actuels et futurs d’aéronautique. L’idée, c’était de pouvoir vulgariser un maximum ces sujets afin de pouvoir toucher le plus de monde possible, pas seulement les initiés.  Notre objectif était justement d’insuffler notre passion auprès du grand public.
Jérôme : C’est pourquoi nous avons commencé avec des vidéos plutôt généralistes, qui abordent des questions que l’on peut tous se poser quand on prend l’avion, comme par exemple notre première vidéo abordant les problèmes d’indemnisation en cas de bagage endommagé ou perdu.

Comment trouvez-vous vos sujets et construisez-vous vos vidéos ?
Damien :
Tout d’abord, on essaye d’alterner sujets techniques et sujets plus accessibles. Ensuite, pour chaque vidéo, c’est le même rituel : on écrit un script de base, nourri de nos connaissances respectives et, ensuite, on fait des recherches pour l’enrichir. Ensuite, on travaille sur la répartition du temps de parole, puis on intègre notre « personnage mascotte » pour apporter un ressort comique à la vidéo, mais aussi appuyer les questions que pourraient se poser les spectateurs.

En plus de votre page Facebook et de vos comptes Twitter respectifs, @Damien_LCA et @Jerome_LCA, vous avez également une page de soutien sur Tipeee. Qu’est-ce que vous permet le financement participatif ?
Damien : Le soutien enregistré sur Tipeee nous permettra de pérenniser l’existence de La Chronique Aéro et d’améliorer le contenu des vidéos qui, l’air de rien, demandent du temps mais aussi un important investissement matériel. En effet, nous tournons sur fond vert et cela nécessite un éclairage de qualité, du matériel sonore et vidéo, etc. Nous voudrions aussi réaliser des vidéos en vol par la suite, ce qui coûte cher. Si les internautes peuvent, grâce à Tipeee, nous aider à réduire ces coûts, ce serait pas mal !
Jérôme : De toute façon, et au-delà du contenu abordé, une vidéo sur YouTube ne peut fonctionner qu’avec une image et un son corrects. Il faut donc s’équiper en fonction et prendre le temps de faire correctement les choses.


Retrouvez La Chronique Aéro sur Facebook et YouTube

Suivez Damien et Jérôme sur Twitter : @Damien_LCA et @Jerome_LCA

Soutenez la chaîne sur Tipeee

 

 

Posté le : 17 juillet 2017