Logo Ipsa

Actualités de l'école

Aeronautique

Aéronautique

Une brève histoire de l’aviation

Le 9 octobre, nous célébrions le 123e anniversaire du premier vol d’un aéronef. Ce court vol (bien que le terme soit toujours controversé tant la distance parcourue fut minime), effectué par Clément Ader, allait initier ce que nous appelons aujourd’hui l’aviation. Retour en cinq dates clés sur la passionnante histoire de l’aviation.

ader.jpgL’Eole, l’appareil à bord duquel Clément Ader aurait effectué son premier vol en 1890

17 décembre 1903 : premier vol motorisé contrôlé

En faisant voler le Flyer pendant quelques secondes, les frères Orville et Wilbur Wright inscrivent leurs noms dans l’histoire, avec ce qui est considéré comme le premier vol motorisé contrôlé. Le biplan, essentiellement constitué de bois et de toile, doté d’un moteur faisant tourner deux hélices, ne pouvait accueillir qu’un pilote. Après plusieurs essais pour équilibrer le tangage de l’appareil, ils parviennent à le faire voler sur quelques dizaines de mètres.

Cette performance est considérée comme la véritable naissance de l’aviation par ceux qui estiment que l’essai de Clément Ader de 1890, effectué sans témoin, n’est pas fiable.

Wright brothers.jpgLe premier vol des frères Wight

1er janvier 1914 : premier vol commercial

Si les compagnies aériennes naissent dès 1909 (la Deutsche Luftschiffahrts-Aktiengesellschaft ou DELAG) avec les dirigeables, la première société à transporter des personnes à bord d’aéronefs ailés est la St. Petersburg-Tampa Airboat Line. Fondée dix ans après l’exploit des frères Wright, la compagnie proposait des voyages sur une distance d’une vingtaine de kilomètres au-dessus de la baie de Tampa (Floride). Si l’entreprise n’a duré que cinq mois (permettant à 1 205 personnes de profiter de leur premier baptême de l’air), elle aura servi de point de départ à l’une des entreprises les plus importantes de l’aviation moderne : le transport de personnes. Par ailleurs, c’est à partir de cette époque que le gouvernement américain décide de mettre en place des permis et licences de pilotage aérien, afin de réguler le trafic.

stpertersburg_tampa.jpgAmerrissage d’un des appareils de la St. Petersburg-Tampa Airboat Line dans la baie de Tampa

5 octobre 1914 : premier combat aérien

Dès 1911, les grandes puissances industrielles européennes, conscientes de la montée des tensions politiques à travers le continent, envisagent l’utilisation de l’aviation dans un cadre militaire. Peu de temps après le début de la Première Guerre mondiale, les premières escarmouches ont lieu au-dessus de la Champagne et de la Lorraine. Le 5 octobre 1914 voit le premier duel de l’histoire de l’aviation entre les Français Frantz et Quenault face à l’Allemand Von Zagen. L’appareil de ce dernier sera abattu durant la confrontation.

Le théâtre des opérations du premier conflit mondial créera plusieurs mythes aériens, presque chevalresques, à l’instar de Guynemer, du Baron Rouge, de McCudden ou de Kozakov.

baron_rouge.jpgL’Albatros, l’appareil de prédilection du Baron Rouge

14 octobre 1947 : premier avion à dépasser le mur du son

Après les exploits d’aviateurs comme Blériot (traversée de la Manche), Roland Garros (traversée de la Méditerranée) ou Lindbergh (voyage de New-York au Bourget sans escale) et face aux avancées de l’aérospatiale (les premières tentative d’envois d’appareils dans l’espace ont lieu durant la Seconde Guerre mondiale), un des derniers défis de l’aviation était de franchir le mur du son.

C’est chose faite le 14 octobre 1947. Le capitaine de l’US Army Charles Yeager, à bord du Bell XS-1 devient le premier humain à dépasser les 1224 km/h en vol horizontal. Cette première entraînera les vols civils supersoniques dont le Concorde et Tupolev Tu-144 sont les symboles.

yeager.jpgCharles Yeager devant le Bell XS-1

8 juillet 2010 : premier vol de plus de 24 heures d’un avion solaire

Avec les enjeux énergétiques et environnementaux de la fin du XXe siècle, les ingénieurs aéronautiques se sont penchés sur la conception d’appareils moins polluants. Le projet Solar Impulse initié en Suisse a pour objectif la conception d’un avion solaire, donc à propulsion sans carburant. Lorsque le prototype HB-SIA a accompli son premier vol de nuit (sur une période de 26 heures), l’idée de voir un jour voler un avion commercial entièrement photovoltaïque est devenue un peu plus réalité.

solar impulse.jpgLe HB-SIA, premier avion de Solar Impulse

Posté le : 9 octobre 2013