Le Bachelor Ingénierie de l'IPSA

L’IPSA dispense un Bachelor Ingénierie en Technologie Aérospatiale orienté “systèmes” en 3 ans. Le Bachelor Ingénierie en Technologie Aérospatiale de l’IPSA forme les étudiants aux métiers de l’air, de l’espace et à des métiers connexes en plein développement. Ce cursus est destiné à ceux qui veulent construire les transports de demain.

Le Bachelor Ingénierie en Technologie Aérospatiale est un programme dynamique qui se veut au plus près des évolutions des entreprises.

L’aéronautique, l’espace et les transports : des secteurs en pleine mutation

L’informatique embarquée, l’intelligence artificielle et le big data sont autant d’innovations qui révolutionnent l’ensemble de nos mobilités et les métiers qui y sont rattachés. Avec ces transformations l’industrie traditionnelle aura besoin de plus en plus d’ingénieurs de l’air et de l’espace mais aussi de cadres intermédiaires polyvalents formés en 3 ans après le baccalauréat, qui se sont orientés rapidement vers des spécialisations métiers en plein développement.

Qu'est-ce que le Bachelor Ingénierie en Technologie Aérospatiale ?

Le Bachelor Ingénierie en Technologie Aérospatiale est un programme d’étude en trois ans formant à des métiers de l’air et de l’espace et des métiers connexes en plein développement tels que : assistants ingénieurs, techniciens télécoms et réseaux, analystes base de données, cyber sécurité, architecture des données, métiers de l’aéroportuaire et divers métiers transverses.

Les enseignements orientés très rapidement vers des spécialisations métiers, se basent sur la réalisation de projets portant sur des problématiques industrielles le plus tôt possible dans les études.

Ce cursus offre aussi pour certains l’opportunité de poursuivre un deuxième cycle en écoles d’ingénieurs ou en parcours de type MS (Masters of Science) ouMBA. Toutes les formations de l’IPSA se font en lien direct avec les entreprises du secteur aéronautique afin de coller exactement à leurs besoins.

À qui s'adresse le programme Bachelor Ingénierie en Technologie Aérospatiale ?

Le programme Bachelor Inégnierie en Technologie Aérospatiale de l'IPSA s’adresse aux élèves de Terminales S et STI2D, Bac+1 et Bac+2 intéressés par les métiers de l’air et de l’espace, souhaitant une formation professionnalisante qui donne accès à un métier en 3 ans, mais aussi la possibilité de poursuivre ses études. Le programme peut être intégré en 1re année à partir du baccalauréat, en 2éme année à partir d’un Bac +1, en 3éme année à partir d’un Bac +2.

5 bonnes raisons d’intégrer la formation Bachelor Ingénierie en Technologie Aérospatiale


Le Bachelor de l’IPSA à Bordeaux en septembre 2020

Forte du succès de son implantation bordelaise, l’ESME Sudria Bordeaux souhaite répondre aux attentes des élèves et de l’économie de la région en élargissant son offre de formation. C’est pourquoi elle s’est associée à l’IPSA, grande école d’ingénieur spécialisée en aéronautique et spatial, pour proposer sur son campus dès la rentrée 2020, un bachelor en systèmes aéronautiques.

Choisir le programme Bachelor Ingénierie en Technologie Aérospatiale, c'est s'offrir une compétence forte dans des secteurs à haute valeur ajoutée.

1re année cursus Bachelor Ingénierie en Technologie Aérospatiale (semestre 1 et 2) - Les Fondamentaux

La 1re année constitue une première découverte de l’aéronautique associée à l’acquisition des bases scientifiques et technologiques, avec un contrôle continu tout au long de l’année. Les premiers projets viennent ponctuer et dynamiser l’enseignement et donner une approche directe et concrète.

Les premiers projets viennent ponctuer et dynamiser l’enseignement et donner une approche directe et concrète.

La 1re année constitue une année de découverte. Si les mathématiques et la physique représentent une part importante des enseignements, par leur valeur formatrice, les technologies de l’information et les premières matières aéronautiques trouvent déjà leur place aux côtés des langues, des projets et des sciences humaines.

L’enseignement est dynamisé par les projets étudiants. Les étudiants seront sensibilisés aux exigences des travaux de type projet : maitrise des échéances, gestion du temps, travail en équipe et organisation. Le travail en équipe donne à chacun la force de son groupe et prépare aux conditions du travail en entreprise.

Projets :

  • Electronique : conception puis réalisation d’un système électronique d’acquisition et de traitement de données fournies par des capteurs en lien avec le domaine de l’aéronautique.
  • Informatique : construction d’une interface graphique en python.
  • Extraction de données

Mini-projet :

Pôles de compétences

  • Sciences fondamentales : Mathématiques, Physique
  • Sciences appliquées : Introduction à l'ingénierie durable, Aéronautique générale, Algorithmique et programmation, Electronique (Circuits Passifs), Génie électrique
  • Sciences humaines et langues : Anglais, Techniques d'expression et de communication

2e année du cursus Bachelor Ingénierie en Technologie Aérospatiale (semestre 3 et 4) - La consolidation et la spécialisation

L’acquisition des fondamentaux se poursuit en 2e année, les enseignements sont plus spécifiques, les étudiants apprennent à maîtriser les techniques fondamentales du domaine aérospatial et suivent : un tronc commun composé de sciences fondamentales, des sciences appliquées ainsi que des sciences humaines et langues et une spécialisation dont 40h de projet dédié.

Choix d’une spécialisation dès le semestre 3 :

  • Systèmes Autonomes et Drones (SAD)
  • Télécoms et systèmes embarqués (TSE)
  • Data science et intelligence artificielle (DIA)

Si durant la 2e année du cursus Bachelor, les mathématiques gardent un certain poids, les sciences appliquées et les sciences et techniques prennent de plus en plus de place, avec les projets et les travaux pratiques. Les étudiants s’orientent vers une spécialisation.

Pôles de compétences

  • Sciences fondamentales : Mathématiques
  • Sciences appliquées : Mécanique du solide, Electromagnétisme, Mécanique du vol, Language C / C++, Initiation et projet Matlab, Traitement numérique du signal, Outils pour la conception
  • Sciences humaines et langues : Gestion d'entreprise, Anglais, Techniques d'expression et de communication

Les spécialisations proposées en 2e année :

1 - SYSTEMES AUTONOMES ET DRONES

Secteur d’activité en très forte croissance, le monde du drone est maintenant en début de phase d’exploitation. Les possibilités mais aussi les champs d’application sont très nombreux : entretien de lignes électriques ou ferroviaires, inspection d’édifices (barrages, monuments historiques, sites dangereux, zones de combat), mais aussi l’agriculture ou encore les médias qui utilisent de plus en plus de drones.


2 - TELECOMS ET SYSTÈMES EMBARQUÉS

Au sein d’un système global (avion, fusée, drone, satellite, mais aussi voiture, robot), le système embarqué est spécialisé dans une tâche, et doit répondre à des contraintes précises : la carte électronique qui le gère doit donc être conçue de façon à optimiser le fonctionnement de ce système.

Cette spécialité consiste à se spécialiser dans la conception d’une carte électronique, comment la faire communiquer avec une autre carte. Ex : Comment un drone peut-il communiquer avec un autre drone ?

Les étudiants travailleront sur du « Hardware » afin de savoir comment envoyer un signal et comment il est interprété.


3- DATA SCIENCE ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Nous assistons, ces dernières années, à une accélération considérable des progrès réalisés dans les domaines de la vision par ordinateur, de la reconnaissance vocale ou encore de la recherche automatique d’information. L’ère du big data et de l’intelligence artificielle généralisée a, donc, débuté grâce aux briques technologiques modernes qui nous permettent désormais de stocker et traiter de façon automatisée, dans des temps très courts, des données massives de nature et format divers.


3e année du cursus Bachelor Ingénierie en Technologie Aérospatiale (semestre 5 et 6) - Approfondissement de la spécialisation et séjour à l’international

Le semestre 5 du programme est un semestre d’approfondissement des sciences fondamentales, sciences appliquées, sciences humaines et langues et des sciences et techniques de spécialisation avec 30h de projet dédié. Les étudiants réalisent le semestre 6 à l’international dans une université partenaire : Ostrava.

Continuité de la spécialisation lors du semestre 5 : :

  • Systèmes Autonomes et Drones (SAD)
  • Télécoms et systèmes embarqués (TSE)
  • Data science et intelligence artificielle (DIA)

Pôles de compétences

  • Sciences fondamentales : Mathématiques
  • Sciences appliquées : Mécanique du vol - Qualité du vol, Projet Matlab, Visual Basic for Applications (VBA)
  • Sciences humaines et langues : Culture générale et Projet Voltaire, Management de production, Anglais / TOEIC

Les spécialisations proposées en 3e année :

1 - SYSTEMES AUTONOMES ET DRONES

Secteur d’activité en très forte croissance, le monde du drone est maintenant en début de phase d’exploitation. Les possibilités mais aussi les champs d’application sont très nombreux : entretien de lignes électriques ou ferroviaires, inspection d’édifices (barrages, monuments historiques, sites dangereux, zones de combat), mais aussi l’agriculture ou encore les médias qui utilisent de plus en plus de drones.


2 - TELECOMS ET SYSTÈMES EMBARQUÉS

Au sein d’un système global (avion, fusée, drone, satellite, mais aussi voiture, robot), le système embarqué est spécialisé dans une tâche, et doit répondre à des contraintes précises : la carte électronique qui le gère doit donc être conçue de façon à optimiser le fonctionnement de ce système.

Cette spécialité consiste à se spécialiser dans la conception d’une carte électronique, comment la faire communiquer avec une autre carte. Ex : Comment un drone peut-il communiquer avec un autre drone ?

Les étudiants travailleront sur du « Hardware » afin de savoir comment envoyer un signal et comment il est interprété.


3- DATA SCIENCE ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Nous assistons, ces dernières années, à une accélération considérable des progrès réalisés dans les domaines de la vision par ordinateur, de la reconnaissance vocale ou encore de la recherche automatique d’information. L’ère du big data et de l’intelligence artificielle généralisée a, donc, débuté grâce aux briques technologiques modernes qui nous permettent désormais de stocker et traiter de façon automatisée, dans des temps très courts, des données massives de nature et format divers.


Séjour à l'international

Les étudiants réalisent le semestre 6 à l’international dans une université partenaire à Ostrava : un programme particulier pour les étudiants Bachelor IPSAlien.

  • Environ 8 semaines de conduite de projet
  • Cours de tchèque / anglais renforcé
  • Des laboratoires à la pointe de la technologie (robotique, automation, instrumentation)
  • 2 grands départements :
    • Department of Control System and Instrumentation
    • Department of Robotics
  • Possibilité de faire des stages de 2 à 3 mois dans les laboratoires de mécanique, système, formule 1.

Expérience professionnelle et découverte du milieu industriel

Ce programme est complété par 22 semaines de stages obligatoires en entreprise en France ou à l’étranger et des activités de découverte du milieu industriel (visites d'entreprises, conférences, participation à des projets de recherche au niveau national).

Au cours des stages, les étudiants appliquent leurs connaissances scientifiques et leurs compétences pratiques à des projets industriels réels et acquièrent une solide expérience. Les IPSAliens développent leurs qualités personnelles et le goût du travail en équipe. Ils intègrent l’importance du facteur humain en entreprise et sont ainsi bien préparés à leurs futurs postes de cadres d’industrie, d’assistants ingénieurs, de gestionnaires de projets et de managers, dès leur début de carrière.


Poursuivre le 6e semestre avec la spécialisation : Navigant technique et exploitation aéronautique

En partenariat avec la société Aéropyrénées, les étudiants qui le souhaite pourront intégrer la formation ATPL – Licence de pilote de ligne. L’objectif recherché est, bien sûr et en premier lieu, d’obtenir les 14 certificats de l’ATPL théorique. Au-delà de cet objectif, nos formateurs préparent efficacement les étudiants à la gestion des opérations aériennes. Certains pourront utiliser ces compétences pour entreprendre une carrière de pilote de ligne.

Contact
Paris


Tél.: 01 84 07 15 32 
Email :