Logo Ipsa
Actualités de l'école

Aéronautique Evénements

Quand les IPSAliens imaginent le futur des explorations avec l’ESA !

Le mardi 8 octobre, l’école HEC accueillait un événement dédié aux passionnés de l’espace et auquel près d’une centaine d’IPSAliens ont eu la chance de pouvoir assister : une conférence spéciale de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) !

European Space Talks 2019 x ESA

Claudie Haigneré entourée des enseignants et étudiants de l’IPSA

Pensée dans le cadre de la campagne European Space Talks 2019 qui invitait des étudiants de toute l’Europe à participer à un débat en ligne le même jour, cette conférence réunissait le directeur général de l’ESA, Jan Wörner, ainsi que les astronautes français Thomas Pesquet et Claudie Haigneré (aujourd’hui conseillère de Jan Wörner et marraine de la promotion 2016 de l’IPSA). L’occasion d’une discussion passionnante sur le futur des explorations spatiales européennes… et d’une intervention de l’astronaute italien Luca Parmitano, en direct depuis la Station Spatiale Internationale (ISS) où il prend actuellement part à la mission Beyond !

L’humilité, qualité première des astronautes !

Rêvant justement d’une future carrière d’ingénieure dans le secteur du spatial, Marwa Kadhem (IPSA promo 2023) faisait partie des étudiants présents lors de l’événement. Membre de l’association IPSA ONE qui, depuis 2016, s’attèle à construire son propre nanosatellite, l’étudiante de 2e année a particulièrement apprécié cette belle opportunité qui lui a permis de rencontrer des personnalités inspirantes. « C’était la première fois que je participais à un événement aussi important même si, le week-end précédent, avec d’autres membres d’IPSA ONE, nous nous étions rendus aux journées portes ouvertes de l’ESA, aux Pays-Bas. Là-bas, j’avais pu rencontrer l’astronaute allemand Alexander Gerst. Ce qui marque, c’est l’humilité de ces gens-là. Que ce soit Alexander Gerst, Thomas Pesquet ou Claudie Haigneré, tous partagent cette qualité et savent transmettre les émotions qu’ils ont pu ressentir une fois dans l’espace. C’est vraiment très plaisant. »

European Space Talks 2019 x ESA

Thomas Pesquet, pas encore reparti dans l’espace !

« Je suis passionnée par le spatial »

Encore sur un nuage, Marwa retient aussi la simplicité de ces explorateurs de l’immensité stellaire, illustrée par les galipettes de Luca Parmitano qui, tout en répondant aux questions depuis l’ISS, s’amusait avec les lois de la physique, et par l’accessibilité de Claudie Haigneré, première femme européenne dans l’espace. « C’est une personne passionnante et une grande femme du secteur spatial. Dans le monde de l’ingénierie, on ne parle pas assez de ces femmes, mais pour moi, elle fait partie de ces figures importantes à mettre en avant. »

European Space Talks 2019 x ESA

Luca Parmitano en direct depuis l’ISS

De la conférence, Marwa note aussi l’importance d’un sujet bien particulier : la question des débris spatiaux. « C’est probablement le thème qui a été le plus développé lors des discussions et c’était très intéressant d’en apprendre davantage. » Mais elle a surtout tiré énormément d’enseignements utiles sur l’ESA, ses ambitions et son fonctionnement. Des informations qui n’ont fait que renforcer son envie d’intégrer cette entité dans les années à venir. « Je suis passionnée par le spatial et c’est là-dedans que je veux travailler plus tard. D’ailleurs, j’ai rejoint IPSA ONE pour travailler sur un projet sur le long terme, pas sur un projet qui dure seulement un an ou deux : c’est un travail en équipe et de longue haleine, qui demande du temps et de pouvoir réaliser des choses en étant autonome. Cela se rapproche du travail d’ingénieur que j’espère pouvoir exercer après l’IPSA… et pourquoi pas à l’ESA ! Faire partie de cette aventure serait magnifique. »

Envie de revivre la conférence ? Visionnez-la en replay sur le site de l’ESA !


Posté le : 24 octobre 2019