Logo Ipsa

Actualités de l'école

Aéronautique Evénements

Revivez le Salon International du Bourget 2019 de l’IPSA !

Sept jours intenses, nourris de rencontres passionnantes, d’innovations, de shows aériens et d’échanges autour de l’aéronautique et de l’aérospatial : la 53e édition du Salon International du Bourget (SIAE) a tenu toutes ses promesses du 17 au 23 juin 2019 ! Bien placé sur son stand à l’Avion des Métiers durant l’intégralité de l’événement, l’IPSA vous propose de revivre cette belle semaine qui ne donne envie que d’une seule chose : attendre patiemment la prochaine édition en 2021 !



La recherche au centre du salon

Rencontrer le spationaute Thomas Pesquet, c’est la chance qu’ont pu saisir plusieurs étudiants de l’IPSA dont Loïc Martinez (IPSA promo Bachelor 2020), président de l’association étudiante Aero IPSA spécialisée de la conception de fusées, lors de la première journée de la manifestation : « Avoir pu discuter 5 minutes en tête à tête avec Thomas Pesquet pour lui parler de l’association, c’était juste super. » Également présent sur le stand de l’IPSA pour partager sa passion avec les visiteurs, qu’ils soient professionnels ou simples curieux, l’étudiant a également apprécié de pouvoir faire le plein de contacts et de connaissances durant le salon. « Au Bourget, on a toujours plein d’étoiles dans les yeux. Sur place, il y a aussi des avions partout, des navettes spatiales, de nouvelles technologies… La recherche est réellement mise en avant, chez les grands groupes comme les start-ups, et cela ne peut que nous inspirer. »



Un avis partagé par Nadjib Utsahoi (IPSA promo 2022), étudiant en 3e année et qui, avec l’école, a pu pour la première fois avoir accès à l’ensemble du salon en tant qu’exposant. « Pouvoir parler à toutes les personnes présentes ici est une opportunité exceptionnelle pour développer ma culture aéronautique, afin de voir ce qu’il se faisait hier et découvrir ce qu’il se fera demain. Si je devais dire mon plus beau souvenir de cette édition 2019 ? Le simulateur de Rafale ! J’ai eu l’occasion de l’essayer et, honnêtement, c’est extrêmement bluffant. Quand on en ressort, on se dit que celles et ceux dont le métier consiste à piloter cet appareil vivent vraiment quelque chose de fort au quotidien. Cela m’a donné encore plus envie de poursuivre mes études d’ingénieur à l’IPSA pour atteindre mon objectif professionnel, qui est de rejoindre l’Armée de l’air pour travailler dans le domaine de la maintenance aéronautique ! »


Marty et Babouc avec les IPSAliens


Des visiteurs prestigieux

En plus de Thomas Pesquet, de nombreuses autres « stars » de l’air et de l’espace sont venues à la rencontre des IPSAliens la semaine passée, à l’instar de Sébastien « Babouc » Nativel (pilote démonstrateur officiel du Rafale) et Jean-Guillaume « Marty » Martinez, deux des meilleurs pilotes du Rafale au monde. Mais la vraie star du stand de l’IPSA était sans contexte le simulateur de vol de Boeing 777 mis au point par les étudiants de l’association IPSA Flight. Chaque jour, des visiteurs n’ont pas résisté à l’envie de l’essayer, avec plus ou moins de réussite. Ce fut le cas notamment d’Elodie, une lycéenne de 1re S assez fière d’avoir pu prendre en mains les commandes de cet appareil virtuel. « C’était ma première fois et j’ai trouvé ça génial ! Le pilotage d’un 777 est plus complexe que ce que je pensais, mais j’ai vraiment apprécié l’expérience, d’autant que j’aimerai devenir pilote de ligne plus tard. En tout cas, je suis contente d’avoir évité un crash ! » Et comme Elodie, plusieurs centaines de lycéennes ont aussi profité du Bourget pour aiguiser leur attrait pour les sciences et découvrir des métiers d’avenir, via l’opération « Elles Bougent s’envole au Bourget : la passion à portée d’elles » à laquelle l’IPSA a participé.


Le simulateur d’IPSA Flight


Des Anciens et des jeunes passionnées

Mais le SIAE 2019 pour l’IPSA, c’était également l’occasion pour les étudiants actuels de retrouver des Anciens et Anciennes évoluant aujourd’hui dans des entreprises prestigieuses, comme Thales, Safran, ATR, Airbus ou encore Air France. Cette année, les majors de la promotion 2018 ont même eu l’honneur d’être invités à un déjeuner au chalet du Musée de l’Air et de l’Espace par leur marraine et directrice du musée, Anne-Catherine Robert-Hauglustaine.



Des nouveaux partenaires

Enfin, cette 53e édition a aussi permis à l’IPSA de démontrer une fois de plus son implication dans le secteur de l’aéronautique, via la présentation des résultats de son nouvel Observatoire des métiers de l’air et de l’espace réalisé avec l’Institut IPSOS, mais aussi la signature de nombreux partenariats prometteurs pour les futurs ingénieurs, comme avec plusieurs entreprises comme Ingeliance, Hexadrone, le Groupe LGM, Altren, CS Communication & Systèmes ou encore les universités internationales comme Hogeschool inHolland, Kent State University, Rose State College et la Cranfield University !


Francis Pollet, le directeur général de l’IPSA

Hexadrone, nouveau partenaire de l’IPSA

L’équipe de la Hogeschool inHolland… 

… et celle du Rose State College 

Posté le : 25 juin 2019